AP French Exam Prep

2 Une pâtisserie en forme de croissant est probablement traditionnelle en Autriche depuis au moins l'an 1000. Ce serait une pâtisserie faite dans les couvents au moment de Pâques, mais avec une simple pâte levée non feuilletée, proche des kipferls actuels. En France, sont mentionnés dans l'inventaire du patrimoine culinaire français réalisé par le Centre national des arts culinaires « quarante gâteaux en croissant » servis à l'occasion d'un banquet offert par la reine de France en 1549 à Paris.

Plusieurs hypothèses attribuent cependant l'origine des croissants à une date postérieure à 1683, en célébration de la victoire des troupes polonaises et autrichiennes sur les troupes ottomanes lors du second siège de Vienne.
Selon la première, alors que l'ennemi avait décidé d'attaquer la nuit afin de ne pas se faire remarquer, les boulangers viennois, levés avant l'aube, auraient découvert que des soldats turcs étaient en train de poser des mines sous les fortifications. Ils ont donné l'alerte et ont fait fuir les Turcs. C'est pour immortaliser cette victoire qu'il leur aurait été permis de confectionner le Hörnchen (« petite corne » en allemand) avec sa forme qui rappelle le symbole du drapeau ottoman.

Une tradition fait de Marie-Antoinette d'Autriche, originaire de Vienne, celle qui aurait officiellement introduit et popularisé en France le croissant à partir de 1770, d'où le nom de viennoiserie.

Le croissant ne fut, en réalité, connu des Parisiens que lors de l'Exposition universelle de 1889, à laquelle des boulangers viennois participèrent. Le croissant typiquement viennois a disparu en France et a été remplacé à partir de 1920 par le croissant feuilleté. C’est grâce à la texture de ce dernier que la renommée du croissant français a dépassé nos frontières.


Quel moyen est-ce que les Turcs ont utilisé pour entrer dans la ville?
  1. Ils ont affamé la population.
  2. Ils ont essayé de faire sauter les murs.
  3. Ils ont envoyé des soldats faire du bruit.
  4. Ils ont fait un siège qui a duré longtemps.
See Answer
3 Le projet de loi relatif à l'immigration sélective proposé par le ministre de l'intérieur français (Nicolas Sarkozy) a été adopté par les députés par 367 voix contre 164. Ce projet, rejeté par l'église catholique, les associations telles que SOS racisme et Amnesty International, est qualifié selon elles « d'immigration jetable ». Le ministre de l'intérieur a déclaré lors d'un congrès de son parti (l'UMP) que « La France, on l'aime ou on la quitte ». Ces propos sont pour les défenseurs des immigrés proches de l'extrême droite.
Cette loi prévoit notamment:
· le recueil des empreintes digitales en cas de demande de visa;
· la lutte contre le mariage destiné à faciliter l'immigration;
· la classification des étrangers en quatre catégories visant à éviter le déchirement des familles;
· une reconduite à la frontière facilitée même après 10 ans de séjour en France.
Cette loi a pour objectif principal de réduire l'immigration « subie » soit l'arrivée non contrôlée de population et de pouvoir choisir cette immigration parmi des personnes qualifiées comme les médecins en Inde...
http://fr.wikinews.org/wiki/France_:_La_loi_sur_l’immigration_a_été_adoptée
« L'Assemblée a adopté le projet de loi sur l'immigration malgré l'opposition des associations ». Le Monde, 17 mai 2006.

Que permet de faire ce projet de loi entre autres ?
  1. Restreindre les libertés du peuple français
  2. Empêcher les mariages entre les immigrés
  3. Éviter une immigration massive des pays pauvres
  4. Choisir les émigrés intéressants professionnellement
See Answer